Pourquoi payer une maintenance ?

Pourquoi payer une maintenance ?

Comme une voiture, un site web nécessite également un entretien et une protection fréquents. Heureusement que cela est possible grâce à un service de maintenance. En réalité, la maintenance joue un rôle très important dans la mise en place d’un projet web. Elle permet de gérer efficacement le site internet et de faciliter sa progression. Découvrez dans la suite les raisons qui justifient l’achat d’une maintenance.

Pour bénéficier d’un hébergement fiable

Le principal objectif dans la conception d’un site web est sa réussite. En effet, il faut du trafic pour y arriver. Cela suppose que vous devez impérativement trouver un hébergeur de site web. Ce dernier sera plus capable de gérer la charge accrue sur l’interface. Par exemple, le site est sujet à une hausse de trafic résultant d’un article de blog performant. En absence d’un service de maintenance web , vous serez clairement seul à y faire face et à d’autres situations.

Il peut s’agir des éventuelles pannes, d’une protection de données web à restaurer à la suite d’une mauvaise manipulation de votre part. Puis quand cela devient un peu trop compliqué, vous risquez de rester sans plateforme pendant une période. Il est donc préférable de payer une maintenance.

Pour assurer la pérennité du site

Beaucoup de projets web sont aujourd’hui conçus avec des solutions évolutives. Grâce à ces dernières, la gestion des contenus web et de ses modules peut être mise à jour. Cette mise à jour permet de sécuriser le site web, d’écarter ses vulnérabilités et d’améliorer ses performances. C’est alors un point positif puisque cela prolonge la viabilité du site web.

Cependant, lorsque la mise à jour n’est pas effectuée, le site perd tous ces atouts. Faites ainsi appel à une agence de maintenance pour vous accompagner. Les prix d’une maintenance sont pour la plupart justes et raisonnables et varient selon les agences.

Pour gérer des contenus, trois types d’éléments doivent être mis à jour : le core de gestion de contenu, les modules et le thème du site web. Les thématiques doivent aussi être à jour parce que, selon les fonctionnalités développées, ils doivent être adaptés à la nouvelle version du core.

Préparez une migration du site

Au cours du cycle de vie d’un site, il peut arriver un changement d’hébergeur. Ceci implique le passage d’un serveur à un autre. Dans cette situation, effectuer une migration s’avère nécessaire. Concrètement, quand le site arrive dans un nouvel univers, autant dire qu’il vaut mieux s’autonettoyer ; d’où l’utilité de la maintenance. Tout cela, pour éviter les difficultés de comptabilité et les erreurs.

Par ailleurs, certains sites ressemblent à des usines à gaz au fur et à mesure que de nouvelles fonctionnalités sont ajoutées. Celles-ci sont parfois installées pour compléter d’anciennes fonctionnalités devenues insuffisantes ou rétrogradées. L’opération de maintenance est cruciale dans ce contexte, car elle permettra au site web de progresser pour se mettre au pas.

Que faire en absence d’abonnement de maintenance ?

Pratiquement, lorsque vous n’avez pas une équipe de maintenance, il faut d’abord tout faire pour qu’une puce ne vous tombe dessus. Cela signifie qu’on s’attend à ce que le défaut de maintenance ne porte pas préjudice à la plateforme. Ensuite, faites un abonnement auprès des agences respectives. Mieux, souscrivez auprès du professionnel qui a créé votre site web. Assurez-vous d’opter pour une entreprise qui maîtrise vraiment les opérations concernant la maintenance.

Si vous décidez de ne pas utiliser le pack de maintenance, vous devrez appeler votre prestataire de services en cas de problème. Dans ce cas, il effectuera un devis de maintenance pour un site web . La maintenance fait office d’assurance vie du site internet. Elle englobe son bon fonctionnement et sa durabilité.

La création d’un site web est un investissement qui implique une maintenance. Retenez que s’offrir une maintenance présente de nombreux avantages. Elle est recommandée, car elle anticipe sur les risques.

Emploi médical à Montréal : un secteur en pleine expansion

Emploi médical à Montréal : un secteur en pleine expansion

Dans les grands centres urbains, il est de plus en plus difficile de se faire une place sur le marché de l’emploi. Les entrevues d’embauche se font de plus en plus rares. Le taux de chômage augmente considérablement chaque jour vu que les universités libèrent au quotidien de nouveaux demandeurs d’emploi. Et la ville de Montréal au Canada n’échappe pas à cette tendance. Le fait qu’elle soit la seconde ville comptant le plus grand nombre d’habitants au Canada n’arrange pas les choses. Pour la moindre annonce d’offre d’emploi, la concurrence est très rude. Mais paradoxalement à Montréal, un secteur d’activité connaît une expansion fulgurante avec un besoin accru de personnel. C’est le secteur médical.  Quels sont les emplois proposés dans le domaine ? Doit-on y postuler par ces temps de crise sanitaire ? Voici un article qui vous apporte des informations sur l’emploi médical.

Quelles sont les raisons qui justifient l’expansion du secteur médical à Montréal ?

Parce que la santé n’a pas de prix, l’emploi médical à Montréal connait une grande expansion. Que ce soit pour enregistrer le rendez-vous d’un patient pour une consultation, une intervention particulière sur le corps ou l’entretien des chambres d’hôpital, le secteur médical de Montréal a besoin de recrues. Avec l’effectif important de la population, la charge horaire de travail est importante. Il n’est pas rare d’avoir des files d’attente très longue pour les consultations. Et le pire, c’est que le constat est général, que ce soit dans le secteur médical privé ou dans les centres publics. En outre, les agents compétents manquent cruellement et les agents de santé disponibles sont très souvent acculés. Ils sont alors contraints d’enchaîner des heures supplémentaires qui affectent grandement la qualité du rendement.

Le système de santé du Canada garantissant des soins gratuits pour tous (sous certaines conditions), les centres hospitaliers sont souvent pris d’assaut. Dans certains centres hospitaliers, un seul médecin peut être amené à accumuler jusqu’à 70 consultations par jour. Dans le pire des cas, il joue à la fois le rôle d’infirmier et de médecin. C’est à  cause de ces réalités que les autorités canadiennes ont pris des mesures pour augmenter étoffer le personnel de santé. Le but est  d’engendrer une bonne planification des horaires de travail afin d’optimiser le rendement du personnel soignant.

À quels postes du secteur médical a-t-on besoin de travailleurs ?

La bonne nouvelle, c’est qu’à Montréal, tous les postes du secteur médical sont à pourvoir en employés. Les différents recrutements ne se limitent pas à un seul profil et ne concernent pas pour un poste spécifique. Que ce soit les postes de médecin généraliste, de médecin spécialiste, d’infirmier, d’orthodontiste, de pharmacien, réceptionniste à l’agent d’entretien etc., les offres sont abondantes. Rendez-vous sur les différents espaces de recherche d’emploi de la ville pour soumettre votre CV.

Également, on distingue une branche du secteur médical qui est très sollicité au vu de la crise sanitaire. Il s’agit bien évidement de la branche de la recherche. En fait, les acteurs politiques canadiens et d’autre pays ont compris que la lutte contre le coronavirus passe par  l’investissement dans la recherche de vaccin contre le virus. Les firmes pharmaceutiques présentent à Montréal et dans le monde recrutent également des médecins-chercheurs.

Et pour finir, les analyses biomédicales sont très sollicitées. C’est la division qui manipule chaque jour les échantillons pour donner des résultats. À l’aide des différends réactifs, les professionnels manipulent les échantillons sanguins pour aboutir au résultat positif ou négatif selon le cas. Dans la lutte contre la COVID-19, la branche des analyses est donc un maillon très important. Et au vu de l’effectif important de la population de la ville de Montréal, le recrutement dans cette division est crucial pour l’efficacité du système sanitaire.

Crise sanitaire actuelle, contexte favorisant

Avec la pandémie du coronavirus, la ville de Montréal connaît une situation sanitaire difficile . La demande, qui était déjà très grande, a accru. Les nouveaux cas de personnes atteintes du virus étant détectées chaque jour, il n’est pas toujours évident de recevoir et de suivre le traitement des différents patients. Pour l’application des recommandations du protocole sanitaire de lutte contre le virus et sa propagation,  le nombre du personnel médical a besoin d’être renforcé. Si vous avez les compétences requises, n’hésitez pas à postuler pour un emploi dans le secteur médical à Montréal.

Le meilleur coach santé à Montpellier

Le meilleur coach santé à Montpellier

Préserver sa santé, c’est une question d’hygiène de vie, mais aussi de motivation personnelle. Pour diverses raisons, il arrive parfois que l’on perde les bonnes habitudes pour préserver son corps. C’est donc pour maintenir une certaine rigueur de vie que l’assistance d’un coach de santé devient importante. Si vous vivez à Montpellier, vous pouvez faire appel à un accompagnateur reconnu pour la qualité de ses services : il s’agit du coach Jannick d’Angelo.

Coach Jannick d’Angelo, l’expert de la santé et du bien-être

Si vous résidez en région Occitanie, dans le sud de la France, le coach Jannick est la référence que vous devez solliciter. Exerçant dans la ville de Montpellier, ce dernier peut vous offrir un accompagnement sur mesure, avec pour seul objectif d’améliorer votre santé et votre bien-être. C’est un expert dans la motivation personnelle et dans l’approche personnalisée du patient pour l’obtention de meilleurs résultats en accord avec son style de vie.

Si vous vous en remettez à son expertise, vous améliorerez votre santé mentale et émotionnelle. C’est aussi lui qui pourra vous aider dans la régénération de votre capital cellulaire. Avec ce professionnel, vous édifierez mieux votre profil archétypal et optimiserez votre apparence physique. Vous pouvez cliquer sur le lien suivant https://heal-coaching.com/ pour prendre contact avec lui, fixer un rendez-vous ou en savoir plus sur les services qu’il vous propose.

Pourquoi faire appel à un coach de santé ?

Le coach de santé est la personne a même de vous conseiller sur les bons comportements à adopter pour avoir une vie saine et longue. Son domaine d’expertise va de la nutrition aux exercices physiques, en passant par la psychologie. Faire appel à un coach en santé vous permet de modifier vos habitudes culinaires et nutritionnelles, afin d’avoir une silhouette conforme à vos désirs.

C’est une très bonne solution pour les personnes souhaitant perdre du poids et ayant de mauvaises habitudes alimentaires dont elles souhaitent se séparer. Plus qu’un coach sportif, le coach en santé et bien-être peut vous conseiller également sur les mouvements de corps à pratiquer quotidiennement pour être toujours en grande forme. En mettant en pratique ses conseils, vous sentirez votre corps et votre esprit dans un état de bien-être permanent.

Souscrire aux services d’un coach santé vous permet également d’augmenter votre estime de vous-même. Ce dernier a les mots nécessaires pour doper votre assurance en vos capacités. Après quelques séances avec le coach Jannick d’Angelo, vous n’aurez plus à douter de vos compétences. Mieux, vous gagnerez un esprit plus léger, apte à relever de nouveaux défis.

Comment calculer son salaire pour un Mi-temps ?

Comment calculer son salaire pour un Mi-temps ?

Être employé à temps partiel dans une entreprise a l’avantage de vous donner une certaine liberté pour faire autre activité. Mais, ce statut présente aussi un inconvénient particulier à propos de votre rémunération qui fluctue souvent. Vous devez maîtriser donc quelques bases pour calculer chaque mois votre salaire. Découvrez comment vous pouvez connaître votre paie si vous êtes sur ce genre de contrat avec votre employeur.

(suite…)

Comment se calculent les indemnités en cas de licenciement ?

Comment se calculent les indemnités en cas de licenciement ?

Lorsque certaines conditions sont réunies, le salarié peut recevoir une indemnité de licenciement. Comme vous pouvez le lire sur banqueenligneavis.com, elles concernent le statut de l’employé et les motifs de licenciement. Cela dit, voici concrètement comment les indemnités de licenciement se calculent.

Conditions pour recevoir l’indemnité de licenciement

L’accès à l’indemnité après licenciement requiert quelques conditions spécifiques. Il s’agit entre autres du motif du licenciement du salarié et de la situation du salarié à la rupture du contrat. En cas de faute grave ou lourde, l’indemnité n’est pas versée à l’employé.

En revanche, lorsque le licenciement est dû à un motif personnel ou économique, celui-ci reçoit son indemnité. Il en est de même en cas de cessation ou de dissolution de l’entreprise. Pour bénéficier d’une indemnité, le salarié doit justifier d’au moins 8 mois d’ancienneté ininterrompus dans l’entreprise.

Calcul de l’indemnité : cas d’un salarié ayant plus de 10 ans d’ancienneté

L’indemnité se calcule en cas de licenciement à partir des salaires bruts qui précèdent le renvoi. Il est soit égal au 1/4 de mois de salaire par année d’ancienneté jusqu’à 10 ans. De même, il peut être équivalent au 1/3 de mois de salaire par année d’ancienneté après 10 ans. Cela dit, le salaire à considérer pour effectuer les différents calculs est appelé le salaire de référence.

Le salaire de référence se calcule selon la formule la plus avantageuse pour l’employé parmi celles qui suivent. Soit la moyenne mensuelle des 12 derniers mois ou celle des 3 derniers mois. Dans ce dernier cas, le 1/12e du montant de la prime annuelle que l’employé perçoit est considéré. Il s’ajoute à chacun des trois derniers mois de référence.

Par ailleurs, lorsque le salarié a été licencié pour motif de maladie, le salaire de référence est différent. C’est celui des 12 ou 3 derniers mois précédant l’arrêt du travail qui sera cette fois-ci pris en compte. Pour finir, il faut noter que l’ancienneté se calcule jusqu’à la date de rupture effective du contrat de travail.

Calcul de l’indemnité : cas d’un salarié ayant moins de 10 ans d’ancienneté

Pour un salarié ayant fait moins de 10 ans dans l’entreprise, l’indemnité se calcule également à partir du salaire brut précédent le renvoi. Il ne peut en aucun cas être inférieur à 1/4 de mois de salaire par année d’ancienneté. En cas d’année incomplète, il se calcule proportionnellement au nombre de mois complets.

Pour ce qui est du salaire de référence et de l’ancienneté du salarié, les conditions de calcul sont identiques au cas précédent. C’est-à-dire celui du salarié ayant plus de 10 ans d’ancienneté dans l’entreprise.

Peu importe le statut de salarié, son indemnité est en partie exonérée d’impôt sur le revenu. Le montant correspondant à l’indemnité fixée par la convention collective ou la loi est exonéré en totalité. Au-delà de cette somme, l’exonération peut être égale au double du salaire brut perçu l’année précédant le licenciement. Il peut aussi valoir la moitié de l’indemnité de licenciement reçue.

Quelles sont les démarches pour ouvrir son entreprise ?

Quelles sont les démarches pour ouvrir son entreprise ?

L’entrepreneuriat semble est la solution idéale face au chômage persistant de la jeunesse de nos jours. La création de sa propre entreprise se présente comme une porte de sortie pour de nombreuses personnes. Cependant, l’ouverture de cette dernière doit suivre une certaine démarche pour son bon fonctionnement. Quelle est donc la procédure à suivre avant d’ouvrir une bonne affaire ? Découvrez-le ici.

(suite…)

Quel est le rôle du CSE ?

Quel est le rôle du CSE ?

Le Comité Social et Économique (CSE) est un groupement qui représente le personnel. Il est en relation permanente avec les instances DP, CE et CHSCT pour des instances uniques. Le CSE occupe donc une place de choix dans une entreprise. Voici les rôles qu’il joue !

Définition et fonctionnement du CSE

L’objectif premier du CSE est d’instaurer une bonne communication entre salariés et responsables d’une entreprise. De ce fait, une entreprise qui ne dispose pas d’un CSE ne peut avoir des représentants du personnel.

Ne disposant pas de ces instances, l’évolution de l’entreprise sera au ralenti, car les responsables ne pourront pas prendre des décisions qui ont nécessairement besoin de l’accord des instances représentant le personnel.

Le CSE joue ainsi plusieurs rôles :

  • la facilitation de la communication sociale entre salariés et dirigeants d’une entreprise ;
  • la mise à jour effective de toutes les instances représentatives du personnel de l’entreprise : délégué du personnel comité d’entreprise ;
  • etc.

Vous pouvez vous rendre sur cette page si vous voulez en savoir plus sur le CSE et ses instances connexes.

Les attributions et les rôles du CSE

Il y en a un bon nombre.

Le compte-rendu

Le CSE tient des séances au cours desquelles plusieurs sujets sont abordés. Qu’il s’agisse de l’organisation technique, financière ou juridique de l’entreprise, le CSE est directement concerné. Ces séances constituent également des canaux de diffusion de plusieurs types d’informations.

Un procès-verbal est la conséquence directe de ces séances. Le PV devra être partagé au sein des différents canaux de diffusion de l’entreprise.

Le CSE a donc l’obligation de faire un compte rendu après chaque séance. Dans ce compte-rendu, doit figurer un bref aperçu de toutes les décisions prises lors de l’assise si l’on prend appui sur l’article D 2 315-26 du Code du travail.

Quand bien même, les dirigeants et les représentants auront la liberté de choisir le modèle de présentation de leur PV, le compte-rendu qui sera établi doit prendre en compte tout ce qui est discuté durant la séance.

Par ailleurs, la clarté, la précision et la qualité de la rédaction du PV doivent être de mise, car il doit être facile à comprendre. Internet vous sera utile pour plus d’informations sur le compte-rendu du CSE.

Les prérogatives

Outre les différents rôles qui lui sont assignés, le CSE est appelé à répondre à certaines attributions dans certains cas spécifiques.

Pour une entreprise avec plus de 50 salariés, le CSE est tenu d’assurer à ces derniers, la liberté d’expression et de répondre à leurs besoins au sein de la structure. Il intervient ainsi dans toutes les situations se rapportant à la gestion du travail, aux enjeux financiers ou encore, à la formation professionnelle continue.