Pourquoi payer une maintenance ?

Pourquoi payer une maintenance ?

Comme une voiture, un site web nécessite également un entretien et une protection fréquents. Heureusement que cela est possible grâce à un service de maintenance. En réalité, la maintenance joue un rôle très important dans la mise en place d’un projet web. Elle permet de gérer efficacement le site internet et de faciliter sa progression. Découvrez dans la suite les raisons qui justifient l’achat d’une maintenance.

Pour bénéficier d’un hébergement fiable

Le principal objectif dans la conception d’un site web est sa réussite. En effet, il faut du trafic pour y arriver. Cela suppose que vous devez impérativement trouver un hébergeur de site web. Ce dernier sera plus capable de gérer la charge accrue sur l’interface. Par exemple, le site est sujet à une hausse de trafic résultant d’un article de blog performant. En absence d’un service de maintenance web , vous serez clairement seul à y faire face et à d’autres situations.

Il peut s’agir des éventuelles pannes, d’une protection de données web à restaurer à la suite d’une mauvaise manipulation de votre part. Puis quand cela devient un peu trop compliqué, vous risquez de rester sans plateforme pendant une période. Il est donc préférable de payer une maintenance.

Pour assurer la pérennité du site

Beaucoup de projets web sont aujourd’hui conçus avec des solutions évolutives. Grâce à ces dernières, la gestion des contenus web et de ses modules peut être mise à jour. Cette mise à jour permet de sécuriser le site web, d’écarter ses vulnérabilités et d’améliorer ses performances. C’est alors un point positif puisque cela prolonge la viabilité du site web.

Cependant, lorsque la mise à jour n’est pas effectuée, le site perd tous ces atouts. Faites ainsi appel à une agence de maintenance pour vous accompagner. Les prix d’une maintenance sont pour la plupart justes et raisonnables et varient selon les agences.

Pour gérer des contenus, trois types d’éléments doivent être mis à jour : le core de gestion de contenu, les modules et le thème du site web. Les thématiques doivent aussi être à jour parce que, selon les fonctionnalités développées, ils doivent être adaptés à la nouvelle version du core.

Préparez une migration du site

Au cours du cycle de vie d’un site, il peut arriver un changement d’hébergeur. Ceci implique le passage d’un serveur à un autre. Dans cette situation, effectuer une migration s’avère nécessaire. Concrètement, quand le site arrive dans un nouvel univers, autant dire qu’il vaut mieux s’autonettoyer ; d’où l’utilité de la maintenance. Tout cela, pour éviter les difficultés de comptabilité et les erreurs.

Par ailleurs, certains sites ressemblent à des usines à gaz au fur et à mesure que de nouvelles fonctionnalités sont ajoutées. Celles-ci sont parfois installées pour compléter d’anciennes fonctionnalités devenues insuffisantes ou rétrogradées. L’opération de maintenance est cruciale dans ce contexte, car elle permettra au site web de progresser pour se mettre au pas.

Que faire en absence d’abonnement de maintenance ?

Pratiquement, lorsque vous n’avez pas une équipe de maintenance, il faut d’abord tout faire pour qu’une puce ne vous tombe dessus. Cela signifie qu’on s’attend à ce que le défaut de maintenance ne porte pas préjudice à la plateforme. Ensuite, faites un abonnement auprès des agences respectives. Mieux, souscrivez auprès du professionnel qui a créé votre site web. Assurez-vous d’opter pour une entreprise qui maîtrise vraiment les opérations concernant la maintenance.

Si vous décidez de ne pas utiliser le pack de maintenance, vous devrez appeler votre prestataire de services en cas de problème. Dans ce cas, il effectuera un devis de maintenance pour un site web . La maintenance fait office d’assurance vie du site internet. Elle englobe son bon fonctionnement et sa durabilité.

La création d’un site web est un investissement qui implique une maintenance. Retenez que s’offrir une maintenance présente de nombreux avantages. Elle est recommandée, car elle anticipe sur les risques.

Emploi médical à Montréal : un secteur en pleine expansion

Emploi médical à Montréal : un secteur en pleine expansion

Dans les grands centres urbains, il est de plus en plus difficile de se faire une place sur le marché de l’emploi. Les entrevues d’embauche se font de plus en plus rares. Le taux de chômage augmente considérablement chaque jour vu que les universités libèrent au quotidien de nouveaux demandeurs d’emploi. Et la ville de Montréal au Canada n’échappe pas à cette tendance. Le fait qu’elle soit la seconde ville comptant le plus grand nombre d’habitants au Canada n’arrange pas les choses. Pour la moindre annonce d’offre d’emploi, la concurrence est très rude. Mais paradoxalement à Montréal, un secteur d’activité connaît une expansion fulgurante avec un besoin accru de personnel. C’est le secteur médical.  Quels sont les emplois proposés dans le domaine ? Doit-on y postuler par ces temps de crise sanitaire ? Voici un article qui vous apporte des informations sur l’emploi médical.

Quelles sont les raisons qui justifient l’expansion du secteur médical à Montréal ?

Parce que la santé n’a pas de prix, l’emploi médical à Montréal connait une grande expansion. Que ce soit pour enregistrer le rendez-vous d’un patient pour une consultation, une intervention particulière sur le corps ou l’entretien des chambres d’hôpital, le secteur médical de Montréal a besoin de recrues. Avec l’effectif important de la population, la charge horaire de travail est importante. Il n’est pas rare d’avoir des files d’attente très longue pour les consultations. Et le pire, c’est que le constat est général, que ce soit dans le secteur médical privé ou dans les centres publics. En outre, les agents compétents manquent cruellement et les agents de santé disponibles sont très souvent acculés. Ils sont alors contraints d’enchaîner des heures supplémentaires qui affectent grandement la qualité du rendement.

Le système de santé du Canada garantissant des soins gratuits pour tous (sous certaines conditions), les centres hospitaliers sont souvent pris d’assaut. Dans certains centres hospitaliers, un seul médecin peut être amené à accumuler jusqu’à 70 consultations par jour. Dans le pire des cas, il joue à la fois le rôle d’infirmier et de médecin. C’est à  cause de ces réalités que les autorités canadiennes ont pris des mesures pour augmenter étoffer le personnel de santé. Le but est  d’engendrer une bonne planification des horaires de travail afin d’optimiser le rendement du personnel soignant.

À quels postes du secteur médical a-t-on besoin de travailleurs ?

La bonne nouvelle, c’est qu’à Montréal, tous les postes du secteur médical sont à pourvoir en employés. Les différents recrutements ne se limitent pas à un seul profil et ne concernent pas pour un poste spécifique. Que ce soit les postes de médecin généraliste, de médecin spécialiste, d’infirmier, d’orthodontiste, de pharmacien, réceptionniste à l’agent d’entretien etc., les offres sont abondantes. Rendez-vous sur les différents espaces de recherche d’emploi de la ville pour soumettre votre CV.

Également, on distingue une branche du secteur médical qui est très sollicité au vu de la crise sanitaire. Il s’agit bien évidement de la branche de la recherche. En fait, les acteurs politiques canadiens et d’autre pays ont compris que la lutte contre le coronavirus passe par  l’investissement dans la recherche de vaccin contre le virus. Les firmes pharmaceutiques présentent à Montréal et dans le monde recrutent également des médecins-chercheurs.

Et pour finir, les analyses biomédicales sont très sollicitées. C’est la division qui manipule chaque jour les échantillons pour donner des résultats. À l’aide des différends réactifs, les professionnels manipulent les échantillons sanguins pour aboutir au résultat positif ou négatif selon le cas. Dans la lutte contre la COVID-19, la branche des analyses est donc un maillon très important. Et au vu de l’effectif important de la population de la ville de Montréal, le recrutement dans cette division est crucial pour l’efficacité du système sanitaire.

Crise sanitaire actuelle, contexte favorisant

Avec la pandémie du coronavirus, la ville de Montréal connaît une situation sanitaire difficile . La demande, qui était déjà très grande, a accru. Les nouveaux cas de personnes atteintes du virus étant détectées chaque jour, il n’est pas toujours évident de recevoir et de suivre le traitement des différents patients. Pour l’application des recommandations du protocole sanitaire de lutte contre le virus et sa propagation,  le nombre du personnel médical a besoin d’être renforcé. Si vous avez les compétences requises, n’hésitez pas à postuler pour un emploi dans le secteur médical à Montréal.

EURL ou portage salarial, le meilleur statut ?

EURL ou portage salarial, le meilleur statut ?

Devenir autonome et libre est une chose agréable. Dans ce cas, il est impératif d’enregistrer votre activité professionnelle dans un cadre juridique approprié. Cependant, vous avez du mal à faire un choix convenable entre l’EURL et le portage salarial. Cet article vous permet de connaître au mieux chacune des possibilités en vue de vous orienter sur le meilleur qu’il faut choisir.

Le portage salarial et son fonctionnement

Avant de procéder au comparatif de ces deux cadres légaux de création d’entreprise, il est indispensable de comprendre la notion de portage salarial. C’est un mode permettant d’exercer tel qu’un travailleur autonome, et ceci, en bénéficiant des avantages de salarié d’une entreprise. Vous pouvez vous rendre sur sta pour accéder à cette offre spéciale.

Le fonctionnement du statut de salarié porté est très spécifique. Cette activité implique trois entités, à savoir le consultant porté, la société concernée et la structure cliente. La première approuve un accord avec la société du portage. Ainsi, vous pouvez choisir librement vos clients et définir les possibilités de missions ainsi que la rémunération des honoraires.

L’EURL et son fonctionnement

Ce sigle, défini comme une entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée, sert à attribuer à une personne le statut de travailleur indépendant. Son fonctionnement s’apparente à celui des SARL et SASU. Ainsi, elle se conforme aux exigences de ces dernières. L’EURL se base sur le principe d’existence d’un seul associé. Ce dernier peut alors endosser la responsabilité de dirigeant comme il peut le confier à un tiers.

Un bref comparatif

La création d’une société en EURL requiert de lourdes démarches administratives parfois ennuyeuses. Par contre, dans le cadre du portage salarial, l’entrepreneur peut tout de suite commencer à exercer, seulement en signant un contrat de travail.

Concernant la gestion des activités, l’avantage pour les deux statuts est que le travailleur est libre de définir ses principes. La différence est que l’administration d’une EURL est émaillée de tâches répétitives or, le salarié porté peut transmettre la gestion de la majeure partie de son activité à son employeur. Aussi, la rémunération de ce dernier dépend essentiellement du chiffre d’affaires encaissé, généralement une part de 50%. En EURL, le revenu est plus élevé en raison des cotisations sociales qui sont moindres.

Par ailleurs, un avantage intéressant du portage salarial est que le salarié bénéficie d’une couverture sociale, ce qui n’est pas la situation en EURL.

Enfin, pour détecter le meilleur statut juridique, vous devez vous baser sur ce comparatif et évaluer les avantages et les inconvénients de chacun d’eux. Après cela, il suffit de vous rapprocher d’un conseiller technique pour entamer les procédures.

Qu’est-ce qu’une LLC aux USA ?

Qu’est-ce qu’une LLC aux USA ?

Vous avez pendant longtemps rencontré l’acronyme LLC pendant la création de votre entreprise sans savoir de quoi il s’agit ? Aux USA, il existe plusieurs formes de sociétés et la LLC en fait pleinement partie. Accessible à tous, la LLC présente une panoplie d’avantages que vous devez connaître.

(suite…)

Quelles sont les formations conventionnées par Pôle emploi ?

Quelles sont les formations conventionnées par Pôle emploi ?

Vous êtes à la recherche d’un encadrement gratuit afin de trouver rapidement un travail convenable ? Alors optez pour les formations proposées par Pôle emploi à travers son programme financé par l’état. Cette dernière permet de bénéficier d’un encadrement de qualité dans plusieurs domaines. Toutefois, il est obligatoire de remplir certaines conditions avant de postuler. Voici quelques formations conventionnées par Pôle emploi.

(suite…)

Comment assurer un VTC ?

Comment assurer un VTC ?

En tant que professionnel, les risques de faire d’accidents sont plus élevés qu’un conducteur de voiture lambda. Il importe donc de vous faire assurer. Cependant, vous devez suivre quelques facteurs lors du choix de votre assurance. Voici les astuces pour assurer un VTC.

Choisir le type d’assurance adéquat

Il existe deux types d’assurance VTC : l’assurance mono conducteur et l’assurance multiconducteur. Vous devez informer l’assureur si vous prévoyez de faire conduire la même voiture par un ou plusieurs chauffeurs. Ainsi, l’assureur vous propose ses garanties en tenant compte des risques qu’il prend. Sur la plateforme  La Tour Genoise  vous trouverez une liste non exhaustive des garanties possibles.

L’assurance mono conducteur est réservée aux autos entrepreneurs, entreprise individuelle, EURL et SASU. Ces entreprises utilisent le véhicule avec un seul conducteur désigné. En cas de sinistre, l’assurance VTC mono conducteur couvre seulement les sinistres du chauffeur désigné par le contrat d’assurance VTC.

L’assurance multiconducteur est recommandée pour les sociétés qui permettent à plusieurs chauffeurs d’utiliser le même véhicule. Statistiquement, le risque de sinistre est plus élevé pour un usage multiconducteur. Il faut donc informer l’assureur afin qu’en cas de sinistre tous les chauffeurs ayant leur permis soient assurés. Vérifiez qu’il a été mentionné dans les documents que vous avez plusieurs conducteurs VTC afin de rester dans la légalité.

Tenez compte du véhicule de remplacement

En tant que chauffeur VTC, il est indispensable d’avoir un véhicule de remplacement. En cas d’accident, de panne ou d’immobilisation de votre véhicule, vous perdez de l’argent lorsque vous ne disposez pas de véhicule de remplacement. La compagnie d’assurance doit donc financer la location d’une voiture de remplacement ou mettre à votre disposition un autre véhicule du même type. Il s’agit d’un avantage important qui permet à votre business de continuer à tourner et de faire face à vos responsabilités vis-à-vis de la clientèle.

Souscrire à la RC civile professionnelle et à la responsabilité civile circulation

La responsabilité civile professionnelle encore appelée RC exploitation (responsabilité civile d’exploitation) protège le conducteur de VTC en cas de certains préjudices. Il s’agit du préjudice matériel, immatériel ou corporel causé par un client ou un tiers sans que le véhicule soit impliqué.

La RC circulation quant à elle prévoit une protection contre les dommages susceptibles d’être occasionnés par le véhicule. Cela peut être sur une autre voiture, un piéton ou un autre passager du véhicule hormis le conducteur. C’est le minimum de protection que vous pouvez proposer pour une voiture qui sert à des fins de transport à titre onéreux. Mais, vous avez la possibilité d’ajouter la formule tous risques, intermédiaire ou tiers.

Comment bien analyser les besoins des employés ?

Comment bien analyser les besoins des employés ?

Pour assurer le bon fonctionnement votre entreprise, il est important de connaître les besoins des employés. Cela peut paraître anodin mais c’est un pilier essentiel pour booster leurs performances et par ricochet accroître votre chiffre d’affaires. Mais comment faire une bonne analyse de ces besoins afin d’en tirer profit ? On vous apporte la réponse.

(suite…)